• Louis Chartier

Vitamine D3, par Poliquin Group™ Editorial Staff 1/23/2010 12:25:59 PM


Un docteur en ostéopathie m’a récemment demandé : « Pourquoi tout cet engouement pour la vitamine D3 » ? C’était une bonne question. Il y a eu plusieurs suppléments, particulièrement dans le domaine du culturisme, qui n’ont pas répondu aux attentes. Je me souviens de l’époque où les plus grandes nouveautés étaient l’AKG, la vanadyl sulfate et le boron (qui est l’ingrédient principal du produit nettoyant « 20 Mule Team Borax »). Mais la vitamine D3 est un bon supplément. Écrivez la phrase suivante :

« La vitamine D3 est peut-être le supplément le plus important que nous pouvons prendre pour notre santé »

Je suis sérieux ! L’huile de poisson a des propriétés fantastiques, mais celle-ci est reléguée au second rang par la vitamine D3. Écoutez, je reçois beaucoup de commentaires sur le terrain. J’ai entendu la même chose venant d’experts provenant de partout dans le monde. Il existe un consensus chez les meilleurs praticiens : après maintes et maintes vérifications, presque tout le monde est carencé en vitamine D3, et la supplémentation en est essentielle.

Les preuves sont indiscutables. La littérature scientifique est remplie de données confirmant la conclusion de tous les experts que j’ai croisés. J’en constate les effets à tous les jours, et j’enseigne l’importance de la supplémentation en vitamine D depuis quelques temps déjà. En résumé, pratiquement toutes les maladies et problèmes de santé sont corrélés avec un faible taux de vitamine D3. Conséquemment, plusieurs de ces problèmes peuvent être réglés en prenant des suppléments de vitamine D3, ou peuvent être évités en gardant des taux de vitamine D3 dans la zone supérieure de l’intervalle normal.

Pendant longtemps, la vitamine D3 était considérée comme une vitamine servant essentiellement à prévenir le rachitisme et assurer une bonne santé des os. Puisqu’à l’origine, elle a été étiquetée comme une vitamine, on a assumé qu’elle n’était pas si importante. Elle est maintenant reconnue à juste titre comme une pro hormone essentielle à la vie. Même si elle n’était utile qu’à la santé des os, la vitamine D3 resterait un supplément important, mais ses avantages dépassent largement son impact positif sur la santé des os.

Regardons la situation d’un autre angle. Imaginez qu’une grosse compagnie pharmaceutique fasse une découverte majeure et qu’elle annonce la découverte d’un composé tellement important qu’il pourrait améliorer la de pratiquement tout le monde sur la planète. Imaginez que pour moins de 20 cents par jour (ou à peu près 0,15 Euro), vous pourriez réduire significativement votre facteur de risque pour les maladies les plus répandues. Et si la compagnie annonçait que les effets secondaires sont bons pour vous, et que vous pourriez bénéficier de tous ces avantages sans risquer aucun problème de santé. Et qu’en plus, aucune intervention gouvernementale ne serait nécessaire pour en garantir l’accessibilité ? Cette découverte deviendrait le plus grand médicament à succès à avoir été mis sur le marché. Tout le monde en voudrait une prescription, sans que ça ne dérange personne de payer.

J’aimerais que vous teniez compte de la recherche et des bénéfices, et qu’ensuite vous preniez votre propre décision. Ne lisez pas ces lignes en diagonale; prenez le temps de bien comprendre ce qu’en dit la recherche scientifique. Voici les deux meilleurs sources d’informations qui ont amassé le plus de recherches et d’informations à ce sujet : www.vitamindcouncil.org (cliquez sur « Research » à gauche, vous serez surpris) et www.vitamindhealth.org (site web de Dr. Michael Holick). Mais pour vous initier à ce sujet, voici le résumé de quelques excellents articles provenant de revues scientifiques.

1. Rachistisme, densité osseuse, ostéoporose, ostéopénie, ostéomalacie: de faibles taux de vitamine D contribuent à l’ostéopénie et aux fractures. JAMA. 2002;287:3127-3129.

2. Développement du cerveau du fœtus et santé de la mère. Med Hypotheses. 2010 Jan;74(1):71-5. Epub 2009 Aug 18.

3. Psoriasis: « Les problèmes de peau hyper-prolifératifs comme le psoriasis peuvent très bien répondre au traitement avec la vitamine D ». « [Le traitement avec vitamine D] … a entrainé une nette amélioration en réduisant la sévérité et la zone des lésions psoriasiques ». Holick, MF. High prevalence of vitamin D inadequacy and implications for health. Mayo Clinic Proceedings. 2006 Mar;81(3):353-73.

4. Cancer: « Les études épidémiologiques prospectives et rétrospectives nous indiquent que les niveaux de 25-OH D sous les 20 ng [nanograms] par millilitres sont associés à une hausse de 30% à 50% du risque de cancer du côlon, de la prostate et du seins, ainsi qu’un plus haut taux de mortalité de ces cancers… » « La vitamine D contrôle directement ou indirectement plus de 200 gènes, incluant les gènes responsable de la régulation des activités cellulaires suivantes: la prolifération, la différentiation, l’apoptose et de l’angiogenèse. » Holick MF. Vitamin D deficiency. N Engl J Med. 2007;357(3):266-81.

5. Régulation du glucose sanguin et résistance à l’insuline. « La carence en vitamine D augmente la résistance à l’insuline, baisse la production d’insuline, et est associé au syndrome métabolique. » Holick MF. Vitamin D deficiency. N Engl J Med. 2007;357(3):266-81.

6. Dépression et autres problèmes neurologiques. « Plusieurs études suggèrent une association entre l’hypovitaminose D et les fonctions cognitives de base et d’exécution, la dépression, le désordre bipolaire et la schizophrénie. » Curr Psychiatry Rep. 2009 Feb;11(1):12-9.

7. Sclérose en plaques. « Une grande quantité de vitamine D dans la circulation est associé à un plus faible risque de sclérose en plaques. » JAMA. 2006;296:2832.

8. Système immunitaire. « Lorsque les taux sériques de 25 hydroxy-calciférol D tombent sous la barre des 20ng par millilitre, les monocytes ou macrophages ne peuvent amorcer une réaction immunitaire. » Holick MF. Vitamin D deficiency. N Engl J Med. 2007;357(3):266-81.

9. Rhume, grippe, et infection respiratoire. On a remarqué une plus faible durée des symptômes dans une étude menée auprès de femme Afro-Américaines.

10 Symptômes associés aux maladies auto-immunes. Une carence en vitamine D affecte la capacité d’autorégulation du système immunitaire, et peux conséquemment entrainer des dommages au niveau des tissus via la surproduction de cytokines potentiellement pathogéniques.

11. Hypertension et insuffisance cardiaque congestive. « Dans une étude portant sur des patients souffrant d’hypertension exposés à des rayons ultraviolets B trois fois par semaine pendant trois mois, les niveaux de 25-OH D ont augmenté d’approximativement 180%, et la pression sanguine est redevenue normale. » Vitamin D deficiency is associated with congestive heart failure. Holick MF. Vitamin D deficiency. N Engl J Med. 2007;357(3):266-81.

12 Masse musculaire et force : Une carence en vitamine D entraine la faiblesse musculaire. « La vitesse et la force musculaire proximale se sont améliorées significativement lorsque les taux de 25 hydroxy-calciférol D ont augmenté de 4 à 16 ng par millilitre (10 à 40 nmol) et ont continué de s’améliorer à des taux de plus de 40ng par millilitre. » Holick MF. Vitamin D deficiency. N Engl J Med. 2007;357(3):266-81.

13. Perte de gras. « Pour chaque augmentation de 1ng/ml des taux de 25-OH D3, les sujets ont fini par perdre presque 0.2 kg de plus avec leur diète faible en calories. » Shalamar Sibley, prepublication report for the Endocrine Society’s 91st Annual Meeting.

14. Et même l’espérance de vie, l’épilepsie, l’Alzheimer, et les problèmes de thyroïde…

… et cela ne nous donne qu’un bref aperçu de la recherche actuelle !

Et maintenant une question demeure: « Comment obtenir des taux optimaux de vitamine D3 ? ». Il s’agit de la meilleure partie, puisqu’il est très facile de combler une carence en vitamine D3. Quelques approches différentes ont fait leurs preuves et fonctionnent très bien. Une façon consiste à prendre 5 000 UI de vitamine D3 à tous les jours, et fort probablement que vos niveaux seront dans la normale dans à peu près trois mois, mais souvenez-vous qu’il est préférable d’être dans la portion supérieure de la normale. Alors attendez-vous à ce que cela prennent quelques autre mois avant d’atteindre cette portion supérieure.

L’autre approche que je préfère est de prendre 30 000 UI à 100 000 UI de D3 deux fois par semaine. Selon les recherches et la pratique clinique, cette méthode semble accélérer la hausse des taux de 25 (OH) D3 (le marqueur qui devrait être testé, 25 hydroxy calciférol en français) dans le sang. Même si les reins doivent convertir le 25 (OH) D3 en 1.25 (OH)2 D3, le test de laboratoire pertinent est le 25 (OH) D3. Vous devriez viser des taux allant de 80 à 100 ng/ml.

Retournons maintenant à notre scenario, et posons-nous la question suivante: si un supplément naturel pouvait, selon les recherches scientifiques, améliorer la santé des os, améliorer le développement du cerveau des bébés, réduire l’incidence des problèmes de peau comme le psoriasis, prévenir et soulager la sclérose en plaques, réduire le risque de cancer, améliorer les taux de glucose sanguin et réduire la résistance l’insuline, améliorer les conditions neurologiques comme la dépression et les troubles bipolaires, augmenter la réaction immunitaire contre le rhume, la grippe et autres infections, abaisser la pression sanguine et protéger le cœur, améliorer le fonctionnement des muscles, faciliter la perte de gras, et même aider les gens à vivre plus longtemps ? Et si ce composé existait déjà, et qu’il peut être produit à un prix très abordable ? Je suis heureux de vous donner une réponse qui n’est pas hypothétique et que vous pouvez croire : la vitamine D3 est, littéralement, le meilleur supplément jamais créé ! Procurez-vous D3 Excellence aujourd’hui !

By Poliquin Group™ Editorial Staff1/23/2010 12:25:59 PM

Copyright © 2010

#vitamined3

25 vues0 commentaire